Les différents types de contrats de travail

Les différents types de contrats de travail

Avant de signer pour une entreprise, le futur salarié doit prendre le temps de vérifier le type de contrat qui lui sera proposé. Chaque contrat possède des termes précis et dépend du profil du salarié.

Le contrat à durée indéterminée (CDI)

Le CDI est considéré comme étant la forme normale du contrat de travail. Comme son nom l’indique, il est impossible de définir avec précision le terme du contrat. De ce fait, l’employeur et l’employé doivent respecter les clauses évoquées dans le document. Une rupture du contrat peut se faire à la demande des deux parties. Mais, cela doit se faire en respectant certaines conditions afin d’éviter une rupture de contrat abusive.

Le contrat à durée déterminée (CDD)

La particularité du CDD concerne le fait que le salarié et l’employeur savent déjà la fin du contrat avant même de le signer. Il n’y a pas une obligation de mettre un « terme précis » dans le contrat. En outre, ce contrat temporaire doit être établi pour une raison précise. On peut, par exemple, évoquer le remplacement d’un salarié ou l’attente d’une prise de fonction. Le CDD peut être converti en CDI si l’employeur le juge nécessaire.

Le contrat d’alternance

Le contrat d’alternance peut se présenter sous deux formes. La première option est le contrat d’apprentissage qui est uniquement réservé aux jeunes de 16 à 25 ans. Ce type de contrat évitera à l’employeur de verser une cotisation sociale pour le salarié en question. Vient ensuite le contrat de professionnalisation qui est aussi conçu pour les salariés de 16 à 25 ans. Mais, un travailleur de plus de 25 ans peut prétendre à ce contrat dans l’objectif d’améliorer ses compétences professionnelles.

Le contrat unique d’insertion (CUI)

Tout comme le contrat d’alternance, le CUI peut aussi se présenter sous deux options. On peut évoquer en premier lieu le Contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) dont la durée minimum est de 6 mois. Ce type de contrat concerne principalement le secteur non marchand. La seconde option est le Contrat initiative emploi (CIE) qui peut courir jusqu’à 24 mois. Ce contrat peut concerner de nombreux secteurs d’activité. En tout cas, l’objectif d’un CUI est d’aider un chômeur à dénicher un travail.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *