L’évolution du portage salarial

L’évolution du portage salarial

Le portage salarial permet aux consultants indépendants de garder leur autonomie tout en bénéficiant des avantages du statut de salarié, tout en restant autonomes dans leurs activités. Le consultant concerné signe un contrat avec une société moyennant un salaire. De sa naissance à aujourd’hui, le portage salarial s’est développé et ne cesse de conquérir plus d’adeptes.

Un modèle associatif au début

Né dans les années 80, le portage salarial est une activité réservée aux associations travaillant en partenariat avec les grandes écoles. Le concept consistait en une interaction entre les entreprises et des élèves en quête d’emploi. L’association signe un contrat de prestation de service où sont mentionnées les principales missions de l’élève qu’elle recrute pour le compte des sociétés.

Un modèle économique

Au fil des années, les associations connaissent une mutation et changent leurs statuts en entreprises commerciales. En tant que telles, elles évoluent dans la sphère économique, bien qu’elles ne soient pas soumises à ses réglementations juridiques. De ce fait, toute personne avait la capacité de créer une entreprise de portage salarial. Certaines sociétés axaient leurs prestations à la gestion comptable, sans pour autant avoir des compétences en management de projet ou de consultance.

Une activité légale

Il faut dire que les premières législations se rapportant au portage salarial ont mis du temps à être mises en place. Auparavant, les entreprises fonctionnaient sous un régime de travail à temps partagé.

Quelques années après, les organismes compétents ont défini clairement ce qu’est le portage salarial. En vertu d’un accord établi en janvier 2008, le portage salarial est défini comme étant une relation entre trois acteurs principaux : la société de portage, le porté et l’entreprise cliente. Il s’ensuit un accord national professionnel qui aboutit à la constitution d’une convention collective.

Le portage salarial est désormais soumis à des réglementations émanant du Ministère du Travail. Elles visent à l’établissement de conditions de travail stables qui s’appliquent à toutes les entreprises de portage salarial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *